Laboratoire du modernisme organique : Villa Mairea d’Alvar Aalto

Source : A. Aalto. Alvar Aalto Museum. Ground floor. [Dessin]. Image 5. Récupéré de https://www.alvaraalto.fi/en/architecture/villa-mairea/. Consulté le 2020-03-01.

Alvar Aalto est un architecte et designer finlandais qui a fait plusieurs œuvres significatives durant sa carrière dont celle de la villa Mairea pour un couple de particuliers. L’image ci-dessus est un plan général du rez-de-chaussée de la villa.

Le plan de la villa Mairea a été dessiné sur ce qui semble être un papier fin. Aucune information n’est disponible sur la sorte de médium ni sur le média. L’usure et les marques de jaunissement du papier sont facilement visible. Le contraste entre le média et le médium est à certains endroits très faible surtout au niveau de la légende, au niveau des identifications des mesures générales ainsi que l’identification des numéros de pièce. Il n’y a pas de couleur ajoutée au plan. Il y a seulement la couleur initiale du papier qui est plutôt un peu grisâtre et les traits noirs qui forment le dessin.

La villa a une disposition générale particulière en forme d’escalier. Il est possible de la séparer en trois grands espaces distincts. Le premier de forme plutôt carrée est situé à l’extrémité gauche du plan. Cet espace contient les espaces communs. C’est aussi l’espace le plus grand et avec le moins de séparation. Le deuxième espace est celui du centre qui est de forme rectangulaire. Ce qui est particulier dans cette partie du plan est qu’il y ait dessiné la table à manger. Il s’agit du seul meuble représenté dans le plan. Grâce à celui-ci, il est facile de distinguer les fonctions des pièces de ce deuxième espace. Il s’agit donc de la salle à manger ainsi de ce qui semble être l’entrée. Puis, il y a la troisième espace qui est aussi de forme rectangulaire et qui se trouve à l’extrémité droite du plan. Cette section est celle où il y a le plus de séparation, soit le plus de pièces. La forme générale et même les cloisons intérieures ont une forme particulière qui rend l’espace dynamique. Même si la majorité du plan est plutôt rectangulaire, il y a quand même quelque chose de très organique dans l’organisation des pièces. Il ne semble pas avoir de parcours prédéfini à suivre, mais plutôt une invitation à découverte des différentes pièces de façons plus instinctives, plus naturel. La dimension des pièces est aussi un autre élément intéressant comme s’il y avait une hiérarchie selon leurs dimensions. Le plan de la villa Mairea semble être un plan de construction où il est possible d’y retrouver les grandes cotes de la maison ainsi que la légende des pièces. Il y est aussi dessiné des matériaux de revêtement de sol. Il est possible d’y reconnaitre de la pierre aux différents points d’entrée de la maison. Il y a aussi une représentation d’un plancher en latte bois dans une partie de la première section de la maison. Les deux dernières textures représentées sur le plan sont moins facilement identifiables. Grâce aux différentes photos du projet, il est possible de les identifier. Il s’agit donc d’un carrelage pour la plus petite hachure et aussi d’un carrelage plus grand pour la texture au niveau de l’entrée. La section tout à droite ne contient pas de hachure, ni rien pour représenter le revêtement de sol contrairement aux autres pièces de la maison. Il est possible de se demander si c’est un oubli de celui-ci ou il s’agit d’un geste volontaire de l’architecte.

« Même pour quelqu’un d’habitué à juger du premier coup d’œil des qualités d’un bâtiment, il est difficile de découvrir le thème de “Mairea”. C’est de la musique de chambre architecturale qui requiert la plus stricte attention pour qui veut percevoir le dessein des motifs et les intentions dans leur subtilité, pour qui surtout veut comprendre pleinement le jeu des espaces et l’extraordinaire maniement des matériaux. » – S. Giedion

Le projet de la villa Mairea a été pour Alvar Aalto un espace d’expérimentation. La majorité de ces expérimentation ne sont pas visible sur le plan. Comme l’a si bien dit M. Giedion, l’approche ou le thème, pour reprendre ces mots, est difficile à saisir en particulier si celle-ci est seulement analysée à partir d’un plan. Cette expérimentation va de l’utilisation des matériaux jusqu’aux toits verts. Ce qu’il est possible de voir de cette expérimentation sont les formes de quelques cloisons comme l’angle du mur de la cuisine, le mur courbé de l’entrée ou encore la superposition en angle de certaines cloisons dans la première section de la maison. Il est beaucoup question dans l’approche d’Aalto d’incorporer et d’utiliser la nature dans ses créations, que ce soit par des formes organiques ou simplement par les matériaux utilisés. Les courbes et les sinuosités sont récurrentes et il est même possible de dire qu’elles sont un élément signature chez l’architecte.

villa Mairea – photo de Alvar Aalto
source :Alvar Aalto fondation. (2017). Villa Mairea. Dans work : architecture. Images 3. Récupéré de https://www.alvaraalto.fi/en/architecture/villa-mairea/

Le plan ainsi que le projet s’inscrivent dans le mouvement modernisme qui débute autour des années 1920. La forme de la villa Mairea ainsi que certaines techniques utilisées par Aalto ont beaucoup de ressemblance avec des architectes phares du mouvement modernisme comme Frank Lord Wright ou encore Miles Van der Rohes. La villa s’inscrit aussi dans le style scandinave ou le design scandinave. Cette manière particulière des pays nordiques scandinaves est une des raisons de la particularité et l’originalité d’Aalto ou autres architectures nommées plus haut. La vie dans ce coin du globe a toujours été centrée sur l’intérieur et la vie domestique. La conception d’un milieu de vie intérieur est donc très importante. Les matériaux utilisés sont aussi très caractéristiques de l’endroit et du style. La majorité de ces matériaux sont des matériaux chaud ou aux couleur chaude. Un des matériaux les plus utilisé et représentatif du style est bien entendu le bois. Il est question de créer un endroit ou il fait bon vivre. Il n’est pas question de seulement créer des espaces, mais un milieu de vie ou tous peuvent se sentir bien. Encore, la villa Mairea représente et correspond au design particulier et unique qu’est le design finlandais.  

Médiagraphie:

Alvar Aalto fondation. (2017). Villa Mairea. Dans work : architecture. Récupéré de https://www.alvaraalto.fi/en/architecture/villa-mairea/

S. Giedion. (1950). Villa Mairea. L’Architecture d’aujourd’hui. Numéro spécial: Alvar Aalto . n° 29, p. 23.

B. marchand. (mai 2003). Théorie de l’architecture V, EPFL-ENAC-IA-LTH2. École polytechniques fédérale de Lausanne. N.4 Alvar Aalto et l’humanisme de l’architecture. Récupéré de https://cours-examens.org/images/Etudes_superieures/Architecture_et_urbanisme/3eme_annee/Histoire_critique_architecture/Theorie_architecture_5/chap_4.pdf

Centre de documentation du Grand-Hornu. Dossier pédagogique : Alvar Aalto light. Récupéré de http://www.cid-grand-hornu.be/pdf/fr/78-Alvar-Aalto-DP.pdf

J. Jetsonen et S. Jetsonen. (2011). Alvar Aalto Houses. Dans The 1930s : private Villas and Compagny Housing. Villa Mairea. (p.86-101).New York : Princeton Architectural Press, 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *